Granulome pyogénique

Le granulome pyogénique, également connu sous le nom d’hémangiome capillaire lobulaire, est une petite tumeur vasculaire bénigne qui touche principalement la peau (88,2 %) et les muqueuses. Le granulome pyogénique apparaît comme une macule rouge qui croît rapidement, se transforme en papule et finit par devenir pédonculé, s’attachant à une tige étroite.Le diamètre moyen de ces lésions est de 6,5 mm.Bien que ces lésions soient petites, elles sont souvent compliquées par des saignements, des croûtes et des ulcères. Au microscope, les granulomes pyogéniques se caractérisent par une prolifération vasculaire au milieu des tissus de granulation et d’infiltrats inflammatoires chroniques.

Les granulomes pyogéniques sont rarement congénitaux. Ils se développent couramment chez les nourrissons: 42,1 % se développe au cours des 5 premières années de vie.

Cette tumeur vasculaire est deux fois plus fréquente chez les hommes que chez les femmes et 25 % des lésions semblent être associées à un traumatisme, à une affection cutanée sous-jacente, à une grossesse, à des altérations hormonales et à des médicaments. Les granulomes pyogéniques peuvent également survenir dans une malformation capillaire. De tous les granulomes pyogéniques, 62% sont distribués sur la tête ou le cou, principalement sur la joue et dans la cavité buccale. Les lésions sur le visage peuvent causer une difformité visible.

De nombreuses méthodes de traitement ont été décrites pour le granulome pyogénique. Les lésions impliquant le derme réticulaire peuvent être hors de portée du laser à teinture pulsée, de la cautérisation ou de l’excision par rasage et ont donc un taux de récidive de 43,5%. La prise en charge définitive exige une excision complète de la peau. D’autres options sont le currettage ou la thérapie au laser. De plus, le currettage et la cautérisation approfondis sont souvent utilisés pour les petites lésions et l’excision de pleine épaisseur pour les lésions plus grosses.